Bienvenue dans un monde où se côtoient humains, fées, sirènes, vampires, loups et tigres modificateurs... Bienvenue sur After The Dawn !
 
Bonjour, le forum est fermé. Merci à tous pour ces délicieux moments.

Partagez | 





 

 Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ϟ Administrateur & Roi du Flood

avatar

Hey ! Moi c'est
Edward M. Cullen

♦ Date d'inscription : 10/07/2013
♦ Messages : 939
♦ Points rp : 94
♦ Âge du Perso : 225 ans
♦ Localisation : Château des Cullen

♦ Amour(s) : Isabella ☼
♦ Humeur : Bonne mais ...
♦ Disponibilité rp : Je suis plutôt Disponible en ce moment :).
♦ Double(s) compte(s) : Silyé E. Cunningham

MessageSujet: Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.   Sam 22 Mar - 23:25



   

   
Parce que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence, il y a tant de beauté...

   


   J'avais été odieux avec Bella, j'avais laissé ma nature de trouillard prendre le dessus. J'avais pris la fuite, fuit mes responsabilités, fuit mon existence, et fuit ma raison d'être. J'étais l'homme que j'étais grâce à elle, et en l'espace d'un instant j'étais redevenue l'ancien moi d'avant Bella. L'homme seul face au monde entier, fuyant les responsabilités... J'étais devenu ce que je m'étais juré de ne plus être. Je devais me ressaisir, et prouver à Bella que j'étais prêt à tout pour elle, à tout pour notre famille, quitte à y laisser ma vie...

Je me devais de retrouver ma place auprès d'elle, retrouver ma place auprès de ma famille, de mon clan, de mes alliés. On devait se serrer les coudes, coûte que coûte. Il n'y avait pas de place pour la faiblesse, pas de place pour l'abandon, pour l'échec... Mais pour retrouver ma place, je devais d'abord récupérer Bella, je devais m'excuser... Et rien ne valait qu'un endroit de verdure pour la reconquérir. J'avais passé mon après midi à tracer un chemin de pétale de rose allant de notre chambre à la clairière à la lisière de notre château, traçant un chemin vers moi, afin qu'elle puisse me rejoindre. Le soleil était mon ami aujourd'hui et j'espérais de tout coeur qu'elle serait avec moi sous peu.

Le parterre de rose se terminait en plein coeur de la clairière, où des milliers de fleurs sauvages y vivaient, entouré de milliers de roses rouges... Il n'y en avait pas assez pour décrire mon amour pour elle, les roses du monde entier n'y suffirais pas... Je me cachais alors à l'ombre de la clairière guettant son arrivée, espérant de tout coeur qu'enfin, on me laisserais la chance de pouvoir m'excuser.



Parce-que derrière les différences, malgré le passé, la distance
Tout reste à inventer
Il y a derrière les apparences, tant d'espoir et de ciels immenses qu'on pourra partager
Juste derrière nos différences,
Les promesses de séjours qui dansent
Toujours à inventer
Sauras-tu aimer, tu sauras m'aimer.


   
   
Code RomieFeather
   


   


    “ Tu ne sauras jamais le nombre d'heures que j'ai passées à te regarder dormir, à te regarder sourire. Car tu souris quand tu dors, même si tu ne le sais pas. Tu ne compteras jamais le nombre de fois où tu t'es blottie contre moi, en disant dans ton sommeil des mots que je ne comprenais pas ; cent fois, c'est le chiffre exact. ” Stupid shiny Volvo owner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✽ Fondatrice adorée ✽ Prisonnière

avatar

Hey ! Moi c'est
Isabella M. Cullen

♦ Date d'inscription : 02/07/2013
♦ Messages : 659
♦ Points rp : 144
♦ Âge du Perso : 119 ans
♦ Localisation : Château de Forks

♦ Amour(s) : Edward, Nessie & ma famille
♦ Humeur : Calme
♦ Disponibilité rp : Libre
♦ Double(s) compte(s) : Ylisse L. Abrosiam, Ermès J. Delmonte, Eliez M. Aderdween.

MessageSujet: Re: Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.   Jeu 10 Avr - 17:05








Je n'avais pas tenté de retrouver Edward depuis notre dernière " conversation ". J'avais décidé de me consacrer aux êtres qui m'entouraient durant les quelques jours qui s'étaient écoulés ensuite. J'avais une famille suffisamment vaste pour être bien occupée... Surtout en ces temps difficiles. Je n'avais pas le droit de perdre pied, en tout cas, pas si c'était déjà le cas de mon mari. Mieux valait que cela advienne chacun à notre tour. Et si Edward ne revenait pas sur le chemin de la raison, il faudrait que j'apprenne à vivre avec une moitié d'âme, pour ma fille et ma petite fille, en priorité. Tant qu'elles auraient besoin de moi, ma vie aurait un sens.

En entrant dans notre chambre que j'avais fuis ces derniers temps, je fus surprise d'être accueillie par une odeur intense et fleurie. C'est la couleur des roses qui me permis d'identifier le parfum que j'inhalais, car c'était si puissant et si inattendu... Les pétales étaient placé en chemin, menant à une porte dérobée fichée dans le mur de notre chambre. Par cette porte, après deux escaliers, nous étions dans le parc. Ce genre de passage secret étaient nombreux dans le château. Nous avions pensé alors que c'était bien plus facile ainsi d'avoir une véritable intimité. De plus, notre but avait été de reproduire un véritable château, dans toute sa splendeur et ses détours. Pour l'heure, ce passage n'était plus secret avec ces pétales écarlates que je suivis dans l'escalier vers l'extérieur. En même temps, personne n'entrait jamais dans notre chambre.

Je m'enfonçais dans le parc, parmi les arbres, et débouchais enfin sur la magnifique clairière. Les roses se mélangeaient aux fleurs sauvages dégageant sous le soleil d'août, une fragrance délicieuse. Je respirais profondément partagée entre le chagrin et la joie.
Parce que j'étais partagée concernant Edward. J'avais envie de le serrer contre moi, de l'embrasser pour ne plus jamais m'en éloigner. Mais j'avais aussi envie de ne plus jamais lui parler. Ses mots, sa façon de me parler... Il avait été si dur avec moi que j'étais encore marquée. Quelques jours, un mois, deux ans, ne pouvait rien changer à ça. J'étais un vampire et tout était immortalisé en moi. J'aurais voulu que ça soit différent, j'aurais voulu que mon amour pour lui, mon attachement incontrôlable envers sa personne soient plus forts que cela, et pourtant... je ne pouvais pas nier la douleur que je ressentais. L'impression que je n'étais plus celle qui lui convenait. L'impression qu'il n'était plus celui qui me convenait...

J'arrivais au milieu de la clairière, ramassais une rose parmi ses sœurs pour la porter à mon nez. Mon odorat développé m'avait déjà permis de m'inonder de ce parfum. Il se décupla  lorsque la corole fut proche de  mes narines. Je fermais les yeux pour essayer de me calmer. Me remplir du meilleur de notre relation. Mais je n'y arrivais pas. Il était sûrement là, quelque part, mais son odeur était couverte par toutes les fleurs. Peut-être qu'en voyant son visage...

-Edward... déclarai-je d'une voix triste.

Mais je fus incapable de finir ma phrase. Quoi lui dire ? Que j'étais désolée ? Oui je l'étais. Mais j'avais aussi le cœur brisé. C'était plus facile de faire semblant qu'il n'existait pas. Plus facile ces derniers jours de vivre en fermant mes émotions que de devoir l'affronter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Administrateur & Roi du Flood

avatar

Hey ! Moi c'est
Edward M. Cullen

♦ Date d'inscription : 10/07/2013
♦ Messages : 939
♦ Points rp : 94
♦ Âge du Perso : 225 ans
♦ Localisation : Château des Cullen

♦ Amour(s) : Isabella ☼
♦ Humeur : Bonne mais ...
♦ Disponibilité rp : Je suis plutôt Disponible en ce moment :).
♦ Double(s) compte(s) : Silyé E. Cunningham

MessageSujet: Re: Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.   Mer 30 Avr - 22:35




Parce que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence, il y a tant de beauté...



Je pouvais percevoir ses pas se rapprochant de moi, percevoir les effluves de son parfum, elle m'enivrais, je perdais pied quand elle était proche de moi... Mais pourtant... Même si elle était à proximité, elle était tellement loin de moi... Plus le temps avait passé plus j'avais l'impression qu'elle avait changé. Elle n'était plus la Bella d'autre fois, elle s'était écartée de moi, elle avait trouvé ses priorités ailleurs, et jamais je ne lui avais avoué mon malaise, et j'avais éclaté. Cette peur tellement énorme de la perdre pour de bon m'avais fait peur... Et elle m'échappait. Je savais que je n'avais plus le choix de lui dire désormais, il fallait crever l'abcès.

Absorbé par le flot de mes pensées, je ne la vis même pas entrer dans la clairière, seule sa voix qui m'appelais me fit sortir de ma léthargie. Je sortais alors de ma cachette, mon masque de tristesse sur le visage, m'approchant alors d'elle doucement... Un flot de parole sortant subitement de mes lèvres sans que je n'ai aucun contrôle.

"- Je suis désolé Bella, pour la dernière fois. J'ai perdu le contrôle de moi même, de mon être, de mes pensées... J'étais tétanisé par la peur, enivrer par la colère, par ce sentiment d'impuissance qui me possède de plus en plus chaque jour. J'ai toujours contrôlé ma vie de manière à ce qu'elle se passe le mieux pour nous, pour moi, et là tout m'échappe, ça m'est jamais arrivé. Je savais que c'était une énorme connerie que de prendre la place des Volturis, mais comme tous le monde je n'es pas riposté, j'aurais due, aujourd'hui je me rends compte de ça. Mais je vais tenter de tenir le coup, pour toi, pour Ness', pour notre famillle. Mais cela passe par ton pardon. Je suis tellement désolé. J'ai l'impression que tout m'échappe, que tu m'échappe, j'ai cette sensation bizarre, tout au fond de mon être, que tu m'échappes, que tu m'oublie... J'ai l'impression que ton amour pour moi s'essouffle, et le jour où je te perdrais alors j'aurais tout perdue... Je refuse de te perdre, mon amour est tellement grand, que sans toi j'en mourrais... Bella... Je ... Je suis tellement désolé... Pardonne moi."

Alors je tombais à genoux face à elle, me prenant le visage dans les mains, me sentant enfin vide, j'avais déballé mon sac, elle savait tout de moi.


Code RomieFeather





    “ Tu ne sauras jamais le nombre d'heures que j'ai passées à te regarder dormir, à te regarder sourire. Car tu souris quand tu dors, même si tu ne le sais pas. Tu ne compteras jamais le nombre de fois où tu t'es blottie contre moi, en disant dans ton sommeil des mots que je ne comprenais pas ; cent fois, c'est le chiffre exact. ” Stupid shiny Volvo owner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

✽ Fondatrice adorée ✽ Prisonnière

avatar

Hey ! Moi c'est
Isabella M. Cullen

♦ Date d'inscription : 02/07/2013
♦ Messages : 659
♦ Points rp : 144
♦ Âge du Perso : 119 ans
♦ Localisation : Château de Forks

♦ Amour(s) : Edward, Nessie & ma famille
♦ Humeur : Calme
♦ Disponibilité rp : Libre
♦ Double(s) compte(s) : Ylisse L. Abrosiam, Ermès J. Delmonte, Eliez M. Aderdween.

MessageSujet: Re: Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.   Mer 25 Juin - 19:10





Edward finit par me rejoindre dans la clairière, son visage illuminé par le soleil. Les fleurs autour de nous, la lumière et l'odeur ambiante, tout cela me rappelait tant de souvenirs. C'était notre endroit à nous. Je m'y sentais bien même si les faits de ces derniers jours entachaient un peu nos vies.
Edward s'approcha de moi, rapidement, puis se mit à parler. Il demandait pardon pour sa perte de contrôle, pardon pour ce qu'il avait pu dire. Voir son visage adoucis, voir sa peine et sa culpabilité, le voir me parler sans me disputer, tout cela me parût tout à coup tellement apaisant, en même temps que j'en aurais pleuré si c'était possible. Le voir de près à nouveau me plaisait. Notre dispute nous éloignés et il avait eu le temps de me manquer.
Lorsqu'il se mit à genoux je souris gênée et triste. Je m'agenouillai alors en face de lui après qu'il eût parlé, et prit doucement ses mains.

-Edward tu te trompe, je t'aime comme une folle et je t'aimerais toujours autant. Si j'ai pris du recul ces derniers jours c'est uniquement à cause de notre dispute. J'ai essayé de trouver ailleurs une raison de vivre car nous savoir fâchés me rendait malade. Mais je ne pense même pas avoir réellement réussi. On ne s'est pas parlé pendant deux jours et ça a suffit à me donner l'impression d'être seule au monde. Et si tu as eu l'impression que j'étais plus distante, même avant notre dispute, c'est peut-être simplement le contre coup des visions d'Alice.

Je serrais ses doigts dans les miens. J'avais été un peu traumatisée par les paroles tranchantes d'Edward car nos disputes étaient très rares. Si rares que la violence inédite de celle-ci m'avait amenée à penser que j'allais le perdre et qu'il fallait que je m'en détache. Mais l'intensité de cette dispute ne signifiait qu'une chose en réalité : nous allions être séparés par autre chose que nos désaccords, nous allions sûrement mourir.

-Edward... Il est inutile de te dire que je te pardonne, car le simple fait de te voir dans un tel me rend malade. Je t'aime et si tu m'aime toujours autant alors je suis comblée. De plus, j'ai peut-être fait une erreur moi aussi, pour que tu te mette dans cet état et j'en suis désolée. (Je repris lentement ma respiration). Je pense que les Aderdweens ne tarderont plus maintenant, j'aimerais que tu me dise honnêtement ce que tu veux qu'on fasse, peu importe où tu iras, j'irais également.

Je le regardais tendrement, à ces retrouvailles j'avais besoin de quelque chose de plus. Une décision par exemple, à laquelle je me plierais. Fuir, ne pas fuir, peu importait ce qu'il veuille. Je ne voulais pas être séparée une minute de plus de lui alors que nos fins approchaient peut-être.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Hey ! Moi c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce-que derrière les apparences, derrière les griffes de l'existence Il y a tant de beauté. | Bella.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Adivina,adivinanza,devinez qui est derrière la photo..
» Le feu derrière les paupières
» Votre futur est derrière vous!
» Derrière la basilique
» T'var ta gueule derrière ton P.C!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After The Dawn :: Welcome to the Flood :: Archives du forum :: Archives rp VIP-