Bienvenue dans un monde où se côtoient humains, fées, sirènes, vampires, loups et tigres modificateurs... Bienvenue sur After The Dawn !
 
Bonjour, le forum est fermé. Merci à tous pour ces délicieux moments.

Partagez | 
























 

 ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 8 Mar - 15:49




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Je m'étais trompé. L'Angleterre n'était rien un refuge. Ni même Forks. Nulle part... Nous étions simplement des créatures, des proies faciles et désirables pour le bien être des vampires. Avec les Cullen, j'avais oublié qu'en réalité, c'était les lois de la Jungle et que tôt ou tard, Silyë et moi finirons par être mangé par l'une de ces horribles créatures, si puissante et si rapide. Que j'aurais beau vouloir être immortel à tout jamais pour ensuite visiter des endroits et fonder une famille avec Silyë, on ne me l'accorderait jamais. Seul les Cullen avaient su faire preuve de bonté ainsi que quelques autres vampires. Mais quel buveur de sang s'obligerait à se contenir quand ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient envers les autres êtres qu'il pouvait aisément dominer ? Il était bien plus facile de se donner des droits plutôt que des ordres, et même s'il était question d'épargner ou non la vie d'une pauvre bestiole sans défense. Heureusement qu'il y avait des créatures bienfaisantes tel que les fées pour montrer que tout êtres vivants n'étaient pas forcément mauvais. Nous étions la bonne voie. Nous étions des êtres parfaits, en accord avec la nature. Contrairement aux autres, nous ne voyons pas l'intérêt de faire du mal pour un rien. D'écraser une espèce pour l'asservir ou tout simplement par pur plaisir de l'exterminer ou de le laisser agoniser doucement. Cela nous paraissait même complètement étrange, voir même outrageant. Et il y avait des fées comme moi qui cherchait une solution, une réponse, une bonne raison à tout ces massacres. Oui, selon moi, même le pire des monstres ne pouvaient être naturellement méchant. Après tout, les vampires ont beau être des tueurs sanguinaires, pourquoi tueraient-ils pour le plaisir ? Sûrement par vengeance. Pas autrement. Qui sait, si cela se trouvait, jamais ils n'auraient voulu être ce qui sont aujourd'hui. Ils furent quand même des humains autrefois. Passer d'un état de mortel à immortel, ça faisait un changement énorme...

C'est sur le pont, le célèbre London Bridge que je regardais l'eau en-dessous, avec rêverie. Songeant toujours à ces nombreuses interrogations dans lesquels je m'étais plongé. J'aurais dû cependant me dépêcher alors que je venais de quitter mon boulot et que la nuit venait de tomber, ainsi que la température par la même occasion. Mais il était si rare et si beau de voir la Lune au plus haut point dans le ciel en train de se refléter dans ce liquide à l'aspect sombre dû au peu de luminosité. Je trouvais que cela avait quelque chose de magique, d'étonnant, de mystérieux et de romantique. Mes yeux en pétillaient de joie alors que je me mis à penser soudainement que peut être, pourrais-je venir ici lors d'une soirée tel que celle-ci, prêt de la Tamise, malgré les risques que l'on pourrait encourir et que j'encourais d'ailleurs en ce moment même, sans le savoir. Il y avait quelques voitures, pratiquement personne et l'obscurité était grande. Et moi, pauvre petite fée, je restais de façon insouciante, à l'extérieur de mon appartement. Oui, quelle insouciance... Surtout que j'avais pu faire la rencontre d'une vampire sanguinaire dans la capitale ! Je savais qu'il n'était donc pas impossible de rencontrer une nouvelle fois, un buveur de sang. Et que d'ailleurs même, il y en avait une, pas bien loin...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »


Dernière édition par Eden M. Birdcage le Dim 23 Mar - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 8 Mar - 17:13




→ ARIADNA AND EDEN ←




Voila maintenant plus de quatre cent cinquante longues années que je foulais le sol de cette foutue planète a la recherche d'une seule et unique personne, une chose ayant entraîné une autre j'étais désormais de retour a Londres. Une ville formidable pour ceux et celles de ma race souhaitant s'établir quelque part, aussi terne et peu ensoleillé il avait un effet opposé sur ma petite personne.

L'une de mes nombreuses sources ayant élu domicile dans cette ville m'avait contacté m'affirmant avoir du concret tout frais a me raconter au sujet de Gustaf, ni une ni deux je n'avais pas hésité une seule seconde a la rejoindre. Malheureusement pour moi, la piste n'était pas de taille. Je commençais petit a petit a perdre espoir, je voulais baisser les bras mais comment faire ? Je n'avais eu qu'un seul but dans la vie, qu'allais-je faire si du jour au lendemain je n'avais plus rien a quoi me raccrocher ? Non il fallait absolument continuer..

Une odeur me tira de mes rêveries, je sortais de l'appartement de ma source et marchait a une allure humaine depuis déjà une trentaine de minutes. Cette odeur se faisait de plus en plus pressante, je me dirigea instinctivement vers la créature a qui elle appartenait. Trop contente de savoir que cette race ne s'était finalement pas éteinte comme la plupart des vampires le pensais. Arrivée sur le London Bridge je pus constater que je ne m'étais effectivement pas trompée, calant mon bras droit sur ma hanche je pris la pose tout en affichant un sourire sadique.

→ Tiens, tiens la petite fée serait-elle a la recherche de sensations fortes ou aurait-elle perdu goût a la vie ?

Je détaillais de haut en bas la pauvre petite créature qui se trouvait a quelques mètres de moi me demandant encore si j'aurais la force de ne pas boire tout son sang afin de garder le précieux élixir quelques jours de plus avant de l'achever..



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 8 Mar - 18:04




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



L'ambiance me paraissait tout simplement calme. Si reposant... Je ne cessais de regarder ce long cours d'eau le trouvant si magnifique ce soir, bien que pollué par les humains. Je restais toujours aussi rêveur, toujours aussi pensif de ma nouvelle existence et s'il ne valait-il mieux pas changer, et passer à autre chose pour le bien de Silyë et de moi-même, ou bien n'était-ce pas mieux comme cela ? Vivre dans la capitale, loin de Forks, loin de la guerre prochaine, loin de tout. Juste elle et moi. Oui, selon moi, nous pouvions réaliser ce que j'ai toujours rêver. Donner vie à des petits êtres féeriques qui pourront à leur tour évoluer dans ce monde, bien que cruel, cela restait un cadeau tombé du ciel. Peut être qu'un jour ne connaîtront-ils plus la peur d'être mangé un jour ? Que les Cullen réussiront à s'imposer et que les rebelles craindront leur puissance ? Cela restait malheureusement une simple utopie. Oui, cela ne pouvait être que ça. Une chose impossible alors que les Volturi avaient voulu notre destruction sans avoir une réelle raison apparente. Juste simplement le fait d'être ignorant en affirmant que l'on pouvait être un danger pour leur espèce. Nous... Pauvres créatures désirant simplement la paix des clans et des races. Voulant simplement profiter des biens de la nature. Non, on était incapable de faire du mal à qui que ce soit. Et en particulier aux vampires qui nous surpassaient en force et en vitesse, peut être même en nombre... Mais qu'importe le nombre. Un vampire valait au moins une bonne dizaine de fée. Il pourrait se les vaincre tout seul. Néanmoins, cela n'empêcha pas les Volturi de continuer leurs massacres envers notre race. Et cela, même pas pour le goût de notre sang... Contrairement à la vampire qui venait de faire son apparition...

«
- Tiens, tiens la petite fée serait-elle a la recherche de sensations fortes ou aurait-elle perdu goût a la vie ? »

Je me détourne vivement, comprenant que le monstre qui était dans mon dos, n'était pas venu en ami, comme cela laissait désirer son ton sadique. Et quand je vis ces prunelles d'un rouge sang, je compris alors. Une vampire. Je m'étais figé instinctivement, net, droit comme un i en tremblant comme un pauvre petit animal effrayé. Tandis que elle, elle souriait à m'en faire glacer le sang. Je sentis une sueur froide se perler au niveau de ma tempe avant de glisser le long de mon cou pendant que mon cœur battu à vive allure et que je ravalais ma salive. Je me sentais déjà fichu. Je ne pouvais fuir. Et même bondir par-dessus le pont ne servira point à me sauver. Elle y bondirait aussi pour me croquer si elle avait vraiment faim et qu'elle était en traque de nourriture. J'étais pris au piège. Pris au piège parce que je voulais admirer cette nuit si magique mais aussi si sombre ! Je fis un léger gémissement plaintif avant de me laisser tomber au sol comprenant qu'il n'y aura pas de Cullen et ses amis pour me sauver. Que j'étais seul face à elle...

«
- Pitié !! Pitié !!! Je ferais tout ce que vous voudrez... Épargnez-moi, s'il vous plait...! Ne me tuez pas...! »

Je tente de contenir mes larmes et de me recroqueviller peu à peu. Cet assujettissement était utile pour sauver sa peau par moment. Certains vampires aimaient profiter de cela pour profiter de leur proie. Et ça, je l'eus connu alors que l'on me servait de casse-croûte, enfermé dans une cave pendant quatre-vingt années. Mais d'autre, avaient des idées bien en tête. J'eus d'ailleurs fait la rencontre de quelques vampires dans ce genre, avant qu'ils ne se décident finalement de m'épargner par miracle. J'espérais alors que cette vampirette puisse m'épargner également. Qu'elle plante ses dents dans ma jugulaire et aspire assez de sang pour se rassasier avant de repartir... Ainsi pour que je puisse rester auprès de Silyë encore quelques instants. Quelques jours. Quelques mois. Quelques années.. Je ne voulais pas la quitter de cette manière, aussi stupide soit-elle...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 8 Mar - 18:41




→ ARIADNA AND EDEN ←




Pathétique, voila bien le seul mot qui me vint a l'esprit en regardant la petite créature supplier afin que lui épargne la vie. N'avait-il donc pas d'amour propre pour agir de la sorte ? Il semblerait qu'il ai l'habitude de prier pour sauver sa peau.. Son cœur s'accélérait de plus en plus ce qui me donnait encore plus envie d'en finir avec lui, cette sensation délectable de voir la vie quitter un corps, entendre un pouls ralentir au fur et a mesure que le sang chaud d'une proie venait a réchauffer mon enveloppe corporelle tandis que l'extase a l'état pur était de voir un regard devenir vitreux quand la fin était arrivée.

Le fait de penser a tout cela me mis en appétit bien que j'eusse pris un copieux 'repas' il y a à peine 1h, s'il continuait a supplier de la sorte je me verrais dans l'obligation de céder à la tentation et devrais le liquider sur le champs. Me rapprochant doucement mais surement de la fée, je le soulevait par le col afin de le redresser, le pauvre s'était laissé gagner par la peur et était littéralement recroquevillé sur lui même au sol.

→ Comme tu dois déjà t'en douter, d'ici quelques secondes je m'emparerais de ton sang mais n'ai pas peur.. Ou plutôt pas pour l'instant, ton heure n'est pas encore arrivée. Je voudrais d'abord vérifier l'étendu de tes pouvoirs, si tu m'es utile tu auras la vie sauve pour quelques temps !

Je devais vraiment être désespérée pour en arriver a ce point là mais s'il s'avérait que je puisse me servir de ses pouvoirs afin de trouver quoique ce soit sur Gustaf, cette créature resterait en vie aussi longtemps qu'il le faudrait.

→ Alors ? J'attends, montre moi ce dont tu es capable !



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 8 Mar - 19:44




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Elle se rapprochait. Petit pas par petit pas. Tandis que je la regardais, replié sur moi-même, poussé par l'effroi et l'impuissance. Elle allait me tuer, songeais-je... C'était la fin. Et je ne pus m'empêcher de la supplier pour m'épargner, pensant que peut être, aurait-elle une once de pitié pour m'éviter une mort certaine ? Qui sait. Peut être finirait-elle par abandonné mon corps, gisant sur le sol en pensant que peut être, je ne tenterais pas de me sauver ? Comme Ermès avait pu le faire. Me laisser encore quelques gouttes. Assez pour que je puisse tenir et user mes pouvoirs. Dons d'ailleurs qu'elle m'ordonna de mettre à l’œuvre...

«
- Comme tu dois déjà t'en douter, d'ici quelques secondes je m'emparerais de ton sang mais n'ai pas peur.. Ou plutôt pas pour l'instant, ton heure n'est pas encore arrivée. Je voudrais d'abord vérifier l'étendu de tes pouvoirs, si tu m'es utile tu auras la vie sauve pour quelques temps ! »

Elle m'avait alors saisit par le col avant de me remonter, plongeant son regard rouge dans mes pauvres prunelles agitées. Je restais un instant interdit par ce qui était en train d'arriver. Je ne voyais vraiment quelles étaient l'utilité de mes pouvoirs. Le soin aurait été utile si seulement elle était humaine, or un vampire pouvait se régénérer tant qu'on ne brûlait pas les restes... Et puis manipuler l'eau et les plantes ainsi que la lumière... C'était très jolie certes, mais avait-elle besoin d'un décorateur ou d'un jardinier ? Peu probable. Enfin, je pouvais également apaiser mon entourage avec l'aide de mes pouvoirs. Néanmoins, je me voyais mal le faire sur elle afin de démontrer mes capacités. Elle penserait peut être que j'essayerais de me rebeller, de la fuir d'une manière ou d'une autre. En fait, je ne savais pas vraiment comment réagir, sans qu'elle ne se décide à mettre fin à mes jours maintenant.

«
- Alors ? J'attends, montre moi ce dont tu es capable ! »

En la voyant s'impatienter, je ne pus que m'obliger à m'y résoudre d'user de mes pouvoirs en priant intérieurement que cela puisse me faire tenir en vie plus longtemps que je ne l'aurais cru. Je laisse donc la magie m'envahir, et l'énergie se dégager, brillant d'abord légèrement. Je concentrais cette magie en direction de mes mains que je dirigeais vers le sol où des racines commencèrent à se montrer le bout de leur nez à une vitesse phénoménale, nous entourant peu à peu. Puis je me cessais, voulant démontrer ensuite mes pouvoirs de soin. Je plantais alors ma main sur un bout de ferraille provenant du point, provoquant une coupure. Je lui présentais ma paume d'où commençait à s'échapper le sang mais je me hâtais également de faire disparaître la blessure, mon but n'étant point de la tenter... Enfin, je m'arrêtais puis je pris la parole, timidement.

«
- Je.. Je peux également apaiser un vampire. M..m..mais je ne pense pas que cela vous plaira... Je sais aussi manipuler l'eau et la lumière... Mais.. ça.. ça ne serait pas très profitable... je crois... J'espère vous être utile. »

Concluais-je finalement en baissant vivement la tête. L'heure était venu pour moi de savoir si elle me garderait ou pas. Si je mourais ce soir ou peut être plus tard. Et qu'importe comment je pouvais bien la servir. Je tenais bien plus à la vie qu'à mon honneur que j'eus perdu depuis plusieurs années déjà. Oui, j'étais prêt à tout faire rien que pour sauver ma peau... Comme si au final il eut été facile d'apprivoiser une fée.






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Lun 10 Mar - 22:46




→ ARIADNA AND EDEN ←




Je savais qu'a force de persévérance je finirais tôt ou tard par tomber a nouveau sur une de ces fascinantes créatures, même s'il est vrai que le doute s'était emparé de moi quelques années auparavant. Les Volturi au pouvoir je pensais que la famille royale avait littéralement détruit jusqu’à la dernière des fées, je me souvenait très clairement de ma toute première rencontre avec eux.

Ketsya avaient de beaux cheveux mi longs entre le blond et le roux, une nuit passée avec elle avait suffit a me faire presque oublier mon amour pour Gustaf, elle était d'une douceur et d'une beauté rare. C'est d'ailleurs a cause d'elle que mon penchant pour les femmes c'était prononcé, ses lèvres pleines et sensuelles, sa peau légèrement laiteuse et son parfum.. Je n'avais rien oublié, malheureusement Aro sû pour elle et envoya ses gardes la capturer et bien sur Jane étais de la partie, avant même que je ne puisse user de mon don je me retrouvait pliée en deux au sol me tordant sous la douleur.. Si seulement, j'avais eu 1 minute je suis sûre et certaine que j'aurais pu sauver la belle et douce Ketsya.. Je tuerais cette petite garce de Jane !

Revenant au moment présent, je contemplais la fée tandis qu'il me montrais l'étendu de ses pouvoirs.. Comme je le pensais il ne me servirait pas a grand chose, a moi seule je pouvais facilement me passer de lui mais en prenant un peu de recul je savais que mon don ne fonctionnait pas sur toutes les personnes, en particulier ceux de ma race mais avoir une fée a échanger contre quelques précieux renseignements au sujet de Gustaf serait un grand plus. Quoi qu'il advienne pensais-je tout en regardant l'homme qui se tenait en face de moi, il me suivra partout qu'il le veuilles ou non jusqu'a ce que je décide de me passer de sa présence.

→ Tu me sera bien plus utile que tu ne le penses mon petit ! Tu peux respirer librement maintenant, tu as fais tes preuves.. Suis moi !

Sans même attendre une réponse de sa part, je me mis en marche tout en gardant une vitesse normale afin qu'il puisse me suivre sans trop de difficulté, nous passerions la nuit au May Fair Hotel, j'y avais déjà déposé quelques affaires un peu plus tôt dans la journée et avec un peu de chance Ancolie mon esclave, ma confidente fée attitrée serait déjà de retour... Bien sur je n'avais pas eu besoin de sortir ni porte monnaie ni document afin d'y avoir une suite qui me convenait.. Ces humains sont tellement pitoyables et dire qu'ils se pensent le centre du monde eux qui ne sont rien, ont peur de tout et ne connaissent pas même un dixième de la réalité des choses.

→ J'espère que tu as un passeport, nous quitterons le pays dans deux jours. D'ici là ne fait rien qui puisse faire en sorte que je te tue, compris ?



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa



Dernière édition par Ariadna K. Matveiv le Dim 23 Mar - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Mar 11 Mar - 22:42




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



J'usais de mes pouvoirs en priant intérieurement que cela pouvait lui servir à quelque chose. En réalité, je ne voyais qu'une seule utilité... Le fait que je pouvais me soigner pouvait peut être lui permettre de boire mon sang avant d'attendre que je me soigne pour recommencer encore et encore, tel l'avait fait les vampires de la cave. Un casse-croûte en plus d'être un animal de compagnie. Qui pourrait la suivre où elle voudra. Elle m'assurerait protection tandis que je la nourrirais tant qu'elle me l'ordonnait, s'imposant par la force si cela serait utile. Et pourtant, je n'hésiterais pas à la suivre. Où elle voudra, quand elle voudra. Je comprenais par moment qu'il était dur pour certain vampires de se retenir de s'abreuver de ce liquide rougeâtre, qui était pour eux, une boisson d'un goût exquis, alors j'acceptais aussi le fait de les aider en proposant mon sang. Mais rare était les vampires qui nous voyaient comme des amis. Nan, nous étions des jouets, du bétails ou des esclaves. Peut être pensaient-ils inférieur ou bête et naïf comme un humain qui considère un chien ou un chat inférieur à lui, n'hésitant pas à leur mettre la laisse. D'autre vampires encore, s'amusaient à voir leurs proies souffrir et agoniser juste sous leurs yeux, comme si voir mourir son prochain avait quelque chose d'excitant. Chose chez les fées qui est vu comme un acte horrible et monstrueux. Elle qui avait dit qu'elle comptait me boire, j'espérais qu'elle ne soit pas de cette espèce et, qu'au lieu de vouloir asseoir sa domination encore plus sur moi, j'attendais un remerciement ou la promesse d'une prochaine liberté... Un jour, si ce n'était maintenant. Et en parlant d'affranchissement, je n'aspirais en rien un repos éternel, mais bien briser mes chaînes et faire ce que je souhaitais...

«
- Tu me sera bien plus utile que tu ne le penses mon petit ! Tu peux respirer librement maintenant, tu as fais tes preuves.. Suis moi ! »

Elle fit déjà volte-face et je n'attendis pas d'avantage pour la suivre. Je savais que si je restais ainsi planté là, elle pourrait me faire du mal, il n'était donc pas la peine d'essayer de lui résister. Elle était bien trop forte. Elle était bien trop rapide... Elle aurait tout aussi bien pu me tirer par le bras et ne pas y aller de main morte. Je devais au moins profiter de cet instant pour marcher, même s'il était question de la suivre. Aussi, je me disais tout en observant les alentours que peut être, ça sera les derniers instants que je puisse avoir pour admirer le paysage. Qui sait si elle ne faisait pas partit des vampires de la cave et qu'elle comptait m'enfermer et m'enchaîner dans un sous-sol ou je la servirais docilement ? Tout était à prévoir, même l'évènement le plus affreux... Je sortis soudainement de mes pensées alors qu'elle reprit la parole...

«
- J'espère que tu as un passeport, nous quitterons le pays dans deux jours. D'ici là ne fait rien qui puisse faire en sorte que je te tue, compris ? »

Je faillis m'arrêter net, mais continua malgré tout ma marche à ses côtés, néanmoins pas sans être surpris. J'allais quitter l'Angleterre... Alors que je venais tout juste de retrouver Silyë ici ? Mais qu'est-ce qu'elle dira et comment réagira-t-elle lorsqu'elle ne me verra pas rentrer ? Paniquera-t-elle ? Ou pensera-t-elle que j'ai fuis une énième fois ? ...Alors que je me faisais embarquer par une vampirette ? Je ravalais ma salive et je restais un moment silencieux dans notre balade, hésitant encore à prévenir la créature si je pourrais au moins appeler ma douce fée et lui dire que je ne pourrais plus la revoir. Mais si je la prévenais, elle risquait bien de s'en prendre à elle. Non. Non. Il fallait que je ne dise rien, et que je ne cesse point de marcher. Marcher... Toujours marcher... Échine courbée, n'osant pas la regarder, je pris la parole afin de lui répondre.

«
- Oui, je ne tenterais rien... Excusez-moi de vous demandez cela mais... Ou allons nous donc ? »

Qu'importe si elle acceptait ou non que je prenne la parole, je tentais. C'était toujours une bonne chose de savoir l'endroit où l'on allait se rendre. Est-ce que ça allait être un coin malfamé remplit de vampires ou si nous allions chez elle ou autre part ? En sachant que nous quitterions le pays ensemble, je savais déjà que je n'allais pas crever sous les crocs de l'un de ces monstres, c'était déjà une bonne chose. Ce qui restait à savoir c'est, qu'est-ce qu'on allait faire avant le jour J ? Comment allions-nous tuer le temps en attendant ? Et surtout, où allions-nous nous rendre ? Et pour quoi faire ? Dans quel but ? Tant d'interrogations se bousculaient dans ma tête... Mais je ne voulais pas assommer la créature de mes questions et attirer sa colère, pour le moment, il valait sans doute mieux continuer mon chemin, bouche cousue...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Dim 16 Mar - 16:24




→ ARIADNA AND EDEN ←




La fée commençait a me taper sur les nerfs, s'il continuait comme ça je finirai par craquer, je ne tiendrais pas et le tuerais moi même chose qui serait inévitable s'il continuait a jacasser comme il le faisait. Un vrai gamin, ne savait-il pas que les vampires de mon genre ne supportaient pas les questions a longueurs de temps ? Je ne me rappelais pas avoir autant été énervée par Ancolie lorsque je pris acquisition d'elle bien des années auparavant.

La jolie rousse, ne connaissait encore rien au monde qui l'entourait, un véritable joyau a l'état brut que je pus façonner a ma guise faisant d'elle ce que bon me semblais. Je dû dans les débuts tester son obéissance envers moi lui infligeant les pires souffrances mais elle réussi haut la main toutes mes épreuves et ce montra digne de confiance.

Je m'arrêtais net lorsqu'il fini de poser sa question puis faisant volte face et prenant instinctivement un air grave, je me rapprochais de lui, je m'arrêtais assez près de lui afin qu'il puisse voir de près la moindre expression de mon visage.

→ Ferme là ! Au prochain mot, non au prochain son qui franchira ta bouche tu le regrettera amèrement. J'ai peut être l'air d'être douce ou bien ma manière de parler te font penser que je suis une pauvre petite fille innocente mais sache que je pourrais te tuer là sur le champs ! Que ce soit clair, tu n'es rien pour moi si ce n'est qu'un jouet que je finirais par détruire tôt ou tard.. Pour ta survie tache de ne plus me poser de questions !

Reprenant mon chemin, je lui fit signe de la main de continuer a marcher, il était clair que je ne tarderais pas a l'éventrer s'il continuait sur sa lancée. Nous étions enfin arrivés, The May Fair Hotel, l'un des hôtels les plus luxueux de tout Londres. Me retournant j'attendis qu'il arrive a mon niveau, de la peur émanait de lui, je me calmais un peu puis lui dit assez bas.

→ Bien maintenant que nous sommes sur la même "longueur d'ondes", nous allons mieux nous entendre. Nous resteront dans ma suite avant notre départ, désormais la vie des clients ainsi que le personnel de cet hôtel sont entre tes mains, si je trouve que tu as fais une chose que tu n'aurais pas dû faire comme essayer de t'enfuir ou prévenir quelqu'un je tuerais 2 personnes. Maintenant entrons !



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa



Dernière édition par Ariadna K. Matveiv le Dim 23 Mar - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Dim 16 Mar - 23:08




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Je pensais qu'une seule question ne la gênerait pas. Et ce n'était même pas concernant mon avenir. Qu'est ce qu'elle comptait faire de moi, non, mais où allons nous exactement... Simplement la direction. Histoire d'un côté pouvoir juste me repérer et la suivre plus rapidement. Mais à peine venais-je de terminer mon interrogation, qu'elle s'était arrêtée avant de se retourner pour poser son regard sanguinaire sur moi, indiquant rien de bon. J'eus alors ravalé ma salive, surpris avant qu'elle ne se rapproche de moi, si prêt... Trop prêt... Je tentais de rester droit comme un i et de l'écouter, mais j'avouais qu'il m'était difficile de soutenir son regard alors que la crainte m'envahissait toujours autant. Et bien plus lorsqu'elle se mit presque à me crier dessus tandis que je tremblais comme une feuille...

«
- Ferme là ! Au prochain mot, non au prochain son qui franchira ta bouche tu le regrettera amèrement. J'ai peut être l'air d'être douce ou bien ma manière de parler te font penser que je suis une pauvre petite fille innocente mais sache que je pourrais te tuer là sur le champs ! Que ce soit clair, tu n'es rien pour moi si ce n'est qu'un jouet que je finirais par détruire tôt ou tard.. Pour ta survie tache de ne plus me poser de questions ! »

Ses horribles paroles me nouèrent la gorge. C'était donc ça. J'allais être son jouet qu'elle finira par briser lorsqu'elle n'en aura plus besoin. Je tentais de cacher ma tristesse sur mon triste sort. Me voilà de retour à la case départ même si je ne sers pas des tonnes de vampire comme la cave où je restai prisonnier pendant plus de 80 années, j'allais malgré tout agir comme un gentil petit animal de compagnie docile envers sa maîtresse. Bien sûr, rien ne m'empêchait d'agir autrement de ce qu'elle attendait de moi, mais je tenais bien trop à la vie pour me rebeller contre elle. Et le pire dans tout ça, c'est que j'avais déjà agit de la sorte auparavant.. Cela ne me gênait pas vraiment de le refaire une nouvelle fois. Tout ce qui comptait, c'est que Silyë soit en sécurité à ce jour. C'est tout... Je restais donc là, l'échine courbée face à la créature qui m'écrasait de par sa puissance de caractère et de par sa lignée surtout. Jusqu'à ce qu'elle ne fasse un signe de la main pour que je la suive. Je m'exécutais presque dans la précipitation, gardant la tête basse prêt de ma nouvelle dirigeante, la mâchoire serrée. Elle ne voulait pas que je parle ? Et bien j'avais compris la leçon ! Je ne piperais mot tant qu'elle ne m'aurait pas donné l'ordre de dire quoique ce soit.. Oui... Finalement nous nous arrêtâmes et je levais la tête. Un hôtel. Et pas n'importe lequel ; il était plutôt riche... Je détourne la tête dans la direction de la vampirette et je la regarde alors qu'elle reprend la parole. Plus calme cette fois-ci, presque dans un murmure comme si nous allions préparer un plan d'attaque contre un ennemi alors qu'en réalité, nous allons juste passer la nuit dans un hôtel...

«
- Bien maintenant que nous sommes sur la même "longueur d'ondes", nous allons mieux nous entendre. Nous resteront dans ma suite avant notre départ, désormais la vie des clients ainsi que le personnel de cet hôtel sont entre tes mains, si je trouve que tu as fais une chose que tu n'aurais pas dû faire comme essayer de t'enfuir ou prévenir quelqu'un je tuerais 2 personnes. Maintenant entrons ! »

Je fais un signe de tête afin de lui signaler que j'avais bien compris. Que de toute façon, la fuite me semblait impossible et que je ne voulais pas avoir la mort d'innocent sur ma conscience. Aussi, j'entrepris la marche en direction de l'intérieur de l'hôtel. Je pris une marche décontractée afin de ne lever aucun soupçon parmi ses mortels. Ils devaient penser que nous étions simplement de passage, rien d'autre. Pas qu'elle était une vampire venant tout juste d'acquérir un gibier... Je m’appuies sur le comptoir et j'attends que la vampire ne prenne la parole pour s'adresser à la réceptionniste. C'est elle qui vit ici, c'est elle qui connaît mieux que moi cet endroit et par conséquent, elle saura également nous guider jusqu'à sa chambre où j'espérais piquer un petit somme afin de me remettre de cette mésaventure...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Mar 18 Mar - 16:23




→ ARIADNA AND EDEN ←




Ayant pris la carte qui nous permettrais d'avoir accès à la suite qui était si gentiment mis a ma disposition, je fis mon plus beau sourire a la charmante réceptionniste avant de me diriger vers l'ascenseur suivi de très près par mon nouveau jouet sexuel.

Enfin arrivé je pus constater que rien n'avait changé, mes affaires étaient toujours au même endroit, la femme de chambre n'était pas passé en mon absence, chose que j'appréciais réellement.

Laissant a mon nouveau joujou le temps d'admirer la beauté des lieux, j'entrepris de détailler sa tenue vestimentaire. Au premier coup d’œil il était évident qu'il ne roulait pas sur l'or en temps normal, mais sa tenue était tout de même recherché, il avait du "gout" bien que ce gout ne soit pas assez poussé a mon avis.

Il était hors de question que mon esclave soit dépareillé. Prenant le combiné, j'appelais l'accueil et leur demandait de m'envoyer leurs plus cher costumes pour homme. Me déshabillant, je me tournait alors vers mon esclave qui bouche bée me regardait faire.

→ Déshabille toi rapidement et rejoins moi a la douche !

Je commençais a avoir soif et rien de mieux que de boire du sang de fée lorsque cette dernière se retrouvait tout émoustillé, le sang était bien meilleur je le savais par expérience..    



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Mar 18 Mar - 23:51




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Moi qui pensait qu'en arrivant dans la chambre, je pourrais faire une petite sieste et croire que j'étais en train de faire un cauchemars, je m'étais trompé et j'étais loin de m'imaginer ce qui allait m'arriver... D'abord, elle souriait à la réceptionniste et j'en fis de même avant de la suivre jusqu'à l’ascenseur que nous prîmes ensemble pour rejoindre l'étage où se trouvait sa pièce. Nous entrâmes finalement où je pus admirer l'endroit pendant quelques instants, oubliant presque que je me trouvais en ce moment même seul et isolé avec l'un de mes prédateurs naturels. Je n'eus jamais l'occasion d'aller dans un tel endroit. D'ailleurs, jamais je voulu aller dans un hôtel, ne serait-ce que pour une seule nuit. Je préférais bien plus les endroits privés... La maison, le Château des Cullen... Au moins cela nous permettait d'éviter de faire de mauvaises rencontres, jusqu'à aujourd'hui, bien sûr. Je fus finalement tiré de ma contemplation lorsque je l'entendis parler au téléphone demander des costumes riches pour les hommes. Je ne pus m'empêcher de la regarder avec surprise, fronçant légèrement les sourcils... Pourquoi désirait-elle me rhabiller ? Changer mes vêtements ? Est-ce que c'était pour me prouver qu'elle avait tout les droits sur moi ? Même m'utiliser comme une fille qui joue avec sa poupée ? Voulait-elle me coiffer aussi ? Qu'importe... Si ce n'était que ça de plus, cela ne me gênait pas vraiment. Ce qui me mit mal à l'aise par contre fut de la voir ainsi se dévêtir juste sous mes yeux, présentant ainsi son corps si parfait qu'il attirerait des milliers de mortels. Néanmoins, cela n'eut aucun effet sur moi même si je ne pouvais dire le contraire... ; Elle était magnifique. Une beauté qui n'était rien d'autre qu'un masque d'un piège mortel. En tant que fée connaissant l'existence de la population surnaturelle, je préférais toujours fuir ces créatures plutôt de m'en rapprocher, comme tout les autres individus de mon espèce qui savaient bien que l'on n'était rien de plus qu'à leurs yeux, de vulgaires casses-croûtes et que sais-je encore ! Loin de moi, je ne tombais point amoureux... Mais ma nervosité me fit monter le rouge aux joues et me poussa également à détourner le regard... J'étais dans tout mes états...

«
- Déshabille toi rapidement et rejoins moi a la douche ! »

Elle s'était tournée vers moi avant de me lancer cette phrase. J'en restais d'abord interdit, confus. Je ne voulais pas ainsi m'exposer devant ma prédatrice. Je ne voulais pas non plus mourir de honte et pire que tout ; je ne voulais pas, en faisant cela, tromper ma bien aimée Silyë. Puisque oui, je doutais bien de la suite... Tout les deux, nus comme des vers, sous la douche... Une telle demande si intime ne pouvait que signifier qu'elle comptait bien s'accoupler avec moi. Je baissais la tête et je crispais la mâchoire. Ne pouvait-elle pas simplement se contenter de mon sang, comme le faisait autrefois les vampires de la cave ? Voulait-elle m'obtenir totalement ? Et dans quel but ? Et puis Silyë... Que dirait Silyë si elle apprenait ce qui s'est passé, peu de temps après nos retrouvailles alors que je m'étais lâchement enfui..? Je me sentais si mal de devoir faire ça et pourtant. C'était ce choix ou la mort. Si je ne le faisais pas, sans doute m'arracherait-elle mon existence, mon âme. Il fallait que je me contente de cette servitude cruelle et abandonnant toute idée de retenue, je commençais d'abord par retirer mon nœud papillon puis le reste de mes vêtements, non sans grimacer... Je me sentais si honteux. horrible. petit & insignifiant. Pourquoi étais-je faible et pourquoi ces maudites sangsues se permettaient d'avoir un total contrôle sur nous ? C'était si injuste ! Je voulais pleurer... Mais au lieu de cela, je me dirige dans la salle de bain, sous la douche, avant d'adosser contre un mur de carrelage froid,  écartant les jambes, totalement soumis à elle. Je détourne finalement la tête sur le côté et lance dans un murmure semblable à un gémissement plaintif...

«
- Je suis à vous... »






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Jeu 20 Mar - 13:02




→ ARIADNA AND EDEN ←




Ce qui me plaisais tant dans ma condition de vampire nomade sans scrupules était bel et bien de pouvoir disposer comme bon me semblait, bien sur il y avait des règles mais au-delà de tout cela nous avions nous autres nomades plus de liberté que lorsque nous décidions de rejoindre un clan. Se plier aux volontés d'un leader, très peu pour moi, j'aimais trop la sensation de liberté et au moins je n'étais pas obligée de partager mes proies avec quiconque.

L'eau tiède coulait doucement sur ma peau de porcelaine lorsque ma nouvelle acquisition se décida enfin a me rejoindre et bien sur comme je l'avais su, il s'offrit a moi. Cela se voyait qu'il n'avait encore jamais fait ce genre de chose auparavant, certes il avait sans aucun doute déjà été esclave mais surement pas un jouet sexuel ce qui augmenta ma satisfaction.. Je serais sa première maîtresse, prendrais t-il du plaisir ? Qu'importe du moment que mon plaisir a moi passait en premier.

Adossé a l'un des murs de cette immense douche, il attendait, alors sans le faire patienter une minute de plus, je m'approchait de lui doucement. Son corps était chaud, plus chaud encore étant donné le stress qui le parcourait, son cœur battait a tout rompre, je passait alors doucement ma main dans sa douce chevelure puis l'embrassa, bien que ses lèvres soient crispées, il fût obligé de se laisser aller.

De ma main libre je fit courir mon index le long de son torse descendant doucement mais surement vers son sexe, il frissonna instinctivement.. Était-ce de plaisir ou uniquement a cause de la température de mon corps ? Qu'importe, m'emparant de son sexe a pleine main, je commençait a le mettre en condition en faisant de petits va et viens de la main.



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Ven 21 Mar - 21:51




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Je pouvais lire la fierté dans son regard alors que je me laissais difficilement m'adosser contre le mur de la douche, redoutant la suite. A savoir que je me retrouvais là aux côtés d'une vampire, augmenta sans aucun doute ma peur et plus encore lorsque je la vis se rapprocher de moi, me faisant prisonnier de ses étreintes mortelles, entre elle et le mur. Je sentis légèrement la dureté de sa peau et le froid qui émanait de son corps alors qu'elle passait une main dans mes cheveux. Je cru au départ que c'était l'eau qui devint subitement froide et qui coulait au niveau de mon crâne. Mais j'eus la confirmation que c'était bien elle alors qu'elle déposa ses lèvres glacées sur les miennes afin de m'embrasser. Je m'étais laissé aller bien que restais renfermé sur moi-même. Hésitant entre me débattre, croiser les jambes et tenter de m'enfuir. Mais je savais que cela ne servirait à rien. Que j'étais à sa merci dès qu'elle se décida à faire de moi son esclave et cela, jusqu'à la fin de mes jours. Ainsi comment était fait le monde... Il n'y avait pas de justice, seulement la lois du plus fort. Et les créatures innocentes tel que nous, les fées, étaient condamnés à la survie ou à la mort. Au moins, je me disais que j'avais peut être de la chance en tombant sur elle. Peut être s'abreuvera-t-elle de moi, ou se permettra-t-elle de m'abuser, mais au moins elle ne me tuera point tant que je l'écoutais. Et c'était tout ce qui comptait. Je gardais ma vie en échange de ma servitude... C'était peut être déjà beaucoup. Il fallait que je m'en contente, même si je n'aimais point être rabaissé ainsi. Qu'importe...

Je regrette malgré tout mes pensées alors que je sentis son doigt parcourir mon torse comme une caresse fraîche. Je me suis mis à frémir à la fois à cause de sa faible température corporel, mais aussi par la peur. Elle ne comptait sans doute pas en rester là... Elle voulait sans doute aller plus loin et je compris qu'elle ne voulait plus attendre, alors qu'elle saisit mon membre et commença à faire des mouvements de va et vient avec sa main. Je la regardais d'abord faire, rougissant. Je ne savais comment m'y prendre, complètement confus. C'était bien la première fois que j'avais une quelconque relation sexuelle avec quelqu'un. Moi qui attendu plus de 100 ans en espérant trouver ma moitié et espérer que ce soit la bonne personne pour en venir jusqu'aux ébats, voilà que je me faisais dépuceler de par un viol avec l'un de mes prédateurs naturels. Je ne savais donc réellement comment m'y prendre. Voulait-elle mener ? Que je reste ainsi plaquer contre ce mur et simplement subir ? Ou voulait-elle que l'on se meut tout les deux en cœur ? Je n'osais plus lui poser des questions. Elle me l'avait bien fait comprendre que je ne devais plus lui en poser. Je ne le ferais plus alors... Et puis, je pris la décision d'oser alors que je sentis mon sexe se durcir sous les gestes pervers et de donner des coups de reins au même rythmes que ses va-et-vient... Non sans être gêné. Je restais toujours hésitant et je mis beaucoup de temps avant de l'entourer de mes maigres bras pour me rapprocher d'elle et de cacher mon visage au creux de son cou, espérant peut être cacher ma grimace tandis que je la pénétrais difficilement. Mais au lieu de cela, je me laissais enivrer par son parfum, capable d'attirer n'importe quelles proies. Moi-même qui pensait qu'en connaissant ses monstres, je saurais ne pas me faire piéger par cette beauté parfaite, je m'étais trompé. On pouvait la penser douce et si magnifique tel un ange tombé du ciel. Mais un ange ne se serait pas attaqué à un individu de mon espèce.. Et il ne m'aura point obligé à faire toutes ces choses dont, je le savais bien, je regretterais ensuite...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 22 Mar - 14:20




→ ARIADNA AND EDEN ←




Il était clair que mon tout nouveau jouet n'y connaissait rien au sexe, il agissait comme un parfait débutant, un puceau. Moi qui avait vite mis le fait que son cœur battait avec une telle rapidité a cause de sa peur de mourir mais désormais je savais que c'était uniquement l'excitation de "la première fois" qui jouait.

Il fallait a tout prix faire les choses bien, j'étais sa maîtresse après tout, je devais lui apprendre a bien baiser afin qu'il puisse me satisfaire. Il finirait certes par devenir accro mais au moins il serait totalement obsédé par moi, je ne quitterais plus ses pensées a tel point qu'il obéirait et serait loyal qui sait..

Prenant le contrôle de la situation, je me mis a lécher son torse donnant de petits baisers furtifs, remontant sensuellement jusqu'au niveau de son cou tout en me mouvant tel un serpent. Je fis le chemin inverse de la même manière pis arrivée devant son membre, je la pris doucement en bouche, il laissa échapper un son rauque tandis que je m’efforçais de ne pas le mordre ni de lui faire de mal tout en le suçant. Si son cœur était déjà pris, je doute que ce soit encore pour longtemps.

M'arrêtant net, je l’entraîna avec le plus de douceur que je pus dans la chambre. L'eau s'arrêtera de couler lorsqu'il n'y aura plus de mouvement devant les capteurs, puis désignant le lit du regard, il compris aussitôt ou je voulais en venir..

Allongé sur le dos, une vue plus qu'appétissante s'offrait a moi mais avant de passer a table je devais d'abord m'offrir du bon temps. M'allongeant a coté de lui, je saisis son bras le plus proche et tout en le guidant de la main, lui montra comment me caresser et me peloter. Puis le fit descendre doucement vers mon minou - dédicace pour toi conrad - et fini par lui faire rentrer son index ainsi que son majeur en moi.



ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ancolie Stark

♦ Date d'inscription : 20/03/2014
♦ Messages : 96
♦ Points rp : 3
♦ Âge du Perso : 481 ans
♦ Localisation : Forks
et hop... hop...
♦ Amour(s) : Caleb et Ariadna
♦ Humeur : amoureuse, oui, mais il faut pas, ça fait tellement mal, mais... je suis quand même amoureuse...

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Dim 23 Mar - 20:35






The Fairy in the Jar


Ancolie n'était pas partie bien loin. Ariadna lui avait demandé d'aller chercher des huiles de massage très spéciales. Des huiles de massage aux algues faites à Roscoff en Bretagne. Pourquoi la Bretagne? Parce que la fée rousse était originaire de cet endroit. Et Roscoff était le port où débarquaient les anglais. Elle était juste partie trois petits jours, le temps d'y aller, y trouver l'huile, en faire un bon stock et revenir. Elle lui avait dit de venir à l'hôtel pour la rejoindre. Ancolie avait obéit, bien entendu. Elle se sentait bien avec elle, elle se sentait si proche, après tout, elle était sa confidente. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand elle ouvrit la porte de la chambre d’hôtel? Elle en lâcha le sachet rempli des flacons d'huile. Encore une chance que c'était des flacons en plastique. Mais quand même. Eden qui se faisait guider par SON Ariadna. Ancolie avait déjà été trahie par un homme il y a environ 350 ans. Elle en avait eut le coeur brisé. Elle se mordit la lèvre inférieure. Elle avait déjà rencontré Eden, auparavant. Elle avait rencontré si peu de fées dans sa vie. Elle avait avait discuté avec lui, heureuse de connaitre enfin quelqu'un de sa race en dehors de sa tante. Elle ramassa le sachet, en silence, une larme coulant le long de sa joue. Elle alla ranger tout dans la salle de bain de l’hôtel et alla se mettre assise dans un fauteuil, un livre dans la main, attendant que Ariadna lui dise ce qu'elle devait faire. Elle s'était habituée à ses petites folies, mais là... Elle se rendait seulement compte qu'elle était peut-être amoureuse d'elle, peut-être un peu jalouse. Mais elle devait pas. ça ne se pouvait pas. Elle refusait catégoriquement d'accepter d'être amoureuse. Elle pleurait en silence.









(c) Naissy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesseize.forumactif.org/

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Lun 24 Mar - 21:50




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Trop près, je sentis sa langue vénimeuse accompagné de légers baisers. J'arrêtais mes mouvements de va-et-vient peu à peu, comme pour pouvoir surveiller plus facilement les moindres faits et gestes de la vampire. J'avais l'impression qu'elle était en train de me goûter et que bientôt, elle planterait ses crocs dans ma chaire pour me vider de mon sang, profitant de mon corps un maximum... Elle montait d'abord au niveau de mon cou avant de redescendre, bien plus bas qu'à ma taille. Trop bas selon moi... Rougissant de plus belle alors qu'elle prit mon sexe dans sa bouche, recommençant de nouveau ces mouvements de va-et-vient. Je me crispais, dans tout mes états. La honte augmentant au fur et à mesure. Ces quelques minutes dans la douche me parurent bien longues, si long que je crus que jamais cette torture n'allait jamais s'arrêter. Que cela allait encore durer une éternité, bien que j'eus l'espoir que tout soit finit lorsqu'elle quittait la salle de bain, m'entraînant à sa suite pour me mener jusqu'au lit. Tout mes espoirs retombaient à nouveau. Peut être allait-on faire cela jusqu'à ce que je meurs, humilié ou de fatigue ? Si seulement j'étais aussi rapide et aussi fort qu'elle... Je me serais directement rebellé. Mais alors qu'elle me présente le lit de la tête en signe d'ordre, je m'exécute et je me précipite pour aller me coucher, me laissant retomber comme une poupée désarticulée, les jambes écartées, toujours autant à sa merci. Je la regardais, attendant qu'elle ne vienne à mes côtés, j'imagine tandis qu'elle me lançait un regard des plus affamées. Elle ne comptait pas se stopper après une vague relation sous la douche. Elle comptait aller beaucoup plus loin. D'ailleurs, alors qu'elle se coucha près de moi, elle prit l'un de mes bras qu'elle manipula comme l'on pouvait guider une marionnette. Je lui laissais ma main qui alla la caresser avant qu'elle ne passe ma main sur son entre-jambe, introduisant mes doigts dans son sexe. Je restais un instant interdit, la regardant simplement non sans cacher ma tristesse et ma gêne. Jusqu'à où comptait-elle aller comme ça ? Je voulais lui crier de tout arrêter... Je l'implorerais si je le voulais. Mais au lieu de cela, je recommence ces mouvements de va et vient avec la main, espérant que cela lui fasse plaisir. Je mouvais mon corps dans le même rythme que ma main avant d'accélérer le geste de plus en plus vite. Je n'aimais pas ça mais il fallait bien le faire si je devais la satisfaire pour qu'elle me laisse tranquille ensuite. Cependant, je ne m'attendais pas à l'arrivée d'une autre personne et par n'importe laquelle. Je m'étais arrêté net de bouger lorsque je vis la porte s'ouvrir pensant que peut être était-ce une femme de ménage venant de nous prendre en plein flagrant délit. Mais mes sentiments de mal aise s'accentuèrent lorsque je reconnu Ancolie, une fée dont j'eus pu faire la rencontre au cours de mon séjour en Angleterre. Alors elle aussi c'était-elle fait prise par cette horrible sangsue ? Était-ce pour cela qu'elle était triste ? Ou pour moi ? Combien de fée étions-nous prisonniers de ce monstre ? Les interrogations se bousculaient dans ma tête et elles voulaient sortir, mais je me résignais à me mouvoir presque sauvagement. Je voulais point être punis...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Jeu 27 Mar - 19:07





❝ the fairy in the jar ❞
→ ariadna, eden and ancolie ←

L'entrée en scène d'Ancolie se fit fracassante, elle avait toujours le chic pour attirer l'attention sur elle. Assise dans un coin elle nous regardait, moi qui avait tant espéré avoir changé son caractère. Il aurait été plus approprié étant mon esclave depuis maintenant un demi siècle qu'au lieu de tirer la tronche dans son coin qu'elle se déshabille et prenne plaisir a nous rejoindre au lit.

Me redressant et délaissant par la même occasion ma nouvelle acquisition, je me dirigeais alors vers le fauteuil et força la jolie rousse a se lever puis arrachant un à un ses vêtements découvrant ainsi sa belle peau laiteuse, je me mis à suçoter ses parfaits tétons percés - l'un des signes qui montrait sa totale soumission - puis lui ordonnant de rejoindre le beau brun au lit, elle me regarda d'un air incrédule.

→ Désormais tu n'es plus ma seule esclave bien qu'au bout de cinquante années passées a mes cotés je me doute que cela ne te fasse pas réellement plaisir. Tu veillera a se qu'il apprenne a me satisfaire et a montrer un certain niveau de plaisir sans quoi je devrais le tuer, tu n'aimerais pas avoir sa mort sur la conscience n'est-ce pas ?!

Elle était peut être devenue une confidente fidèle au fil des années mais elle n'en restait pas moins une esclave bien que je me sois énormément attachée a elle, j'avais appris il y a des siècles de cela que l'amour n'apportait jamais rien de bon dans la vie et surtout pas dans l'éternité.. Décrochant le combiné, je composais machinalement un numéro et attendit a peine deux sonneries avant d'entendre la belle voix de Kate sans passer par les formalités qu'étaient les salutations d'usage.

→ C'est Aria' je serais a Seattle avec mes esclaves d'ici deux jours, ce serait bien qu'on se retrouve quelque part afin de parler un peu du bon vieux temps. Je vais surement poser bagages pour un moment histoire de rassembler toutes les pistes que j'ai sur Gustaf et m'éviter de finir folle a tourner en rond. Libère ton agenda je te rappel dans quelques jours..

Une fois avoir raccroché, je me retournais afin de vérifier qu'Ancolie enseignait bien a son nouvel élève les ficelles du rôle d'esclave.


© Mzlle Alice.


ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa



Dernière édition par Ariadna K. Matveiv le Dim 30 Mar - 17:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ancolie Stark

♦ Date d'inscription : 20/03/2014
♦ Messages : 96
♦ Points rp : 3
♦ Âge du Perso : 481 ans
♦ Localisation : Forks
et hop... hop...
♦ Amour(s) : Caleb et Ariadna
♦ Humeur : amoureuse, oui, mais il faut pas, ça fait tellement mal, mais... je suis quand même amoureuse...

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Ven 28 Mar - 7:54






The Fairy in the Jar


Ariadna ne laissa pas Ancolie pleurer bien longtemps, non, elle sortit du lit et la fit se lever, lui annonçant qu'elle n'était plus la seule esclave. Cette nouvelle était loin d'être réjouissante pour la fée qui était un brin possessive et jalouse. Après cinquante années à servir sa maîtresse, elle se faisait presque remplacer. Elle se laissa arracher ses vêtement et gémit de plaisir quand elle vint titiller ses tétons percés avec sa langue experte. Elle regarda Eden pendant ce court moment, bien qu’intense. Sa magnifique maitresse à elle, elle allait en faire baver à Eden quand ils seraient seuls, lui ordonna d'aller rejoindre la fée masculine pour l'éduquer. Incrédule, elle la regarda, une pointe de rage sur le visage, mais elle obéit tout de même. Elle ne voulait pas avoir la mot d'une fée sur la conscience, peut-être devrait-elle l'aider à s'enfuir plutôt que de le faire tourner en bourrique tout compte fait.

-Bien maîtresse.

Elle se mit assise à califourchon sur Eden et vint murmurer à son oreille

-C'est la mienne, mais comme tu dois rester en vie, je vais t'apprendre...

Elle se redressa, observant un instant Ariadna qui téléphonait à Kate. Elle avait déjà rencontré la vampire au bout du fil. Pauvre Eden. Elle sourit à Eden et attrapa ses mains pour les plaquer sur sa poitrine percée.

-malaxe les doucement et vient ensuite les prendre en bouche... On va commencer doucement... Le plaisir de notre maîtresse passe avant tout.

Assise comme elle l'était, Eden pouvait voir les marques de morsure entre ses cuisses. Elle lâcha les mains d'Eden pour le laisser faire.









(c) Naissy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesseize.forumactif.org/

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Sam 29 Mar - 0:46




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Lors de l'arrivée de la fée dans la salle, la vampire m'abandonna sur le lit pour aller s'occuper d'Ancolie. Je les regardais tandis que la vampirette déchira d'ailleurs les vêtements de la fée avant de reprendre ce qu'elle avait commencé avec moi. Je me disais qu'au moins, cela me permettrait de me reposer quelques temps, de me ressaisir de la situation de viol que je venais de subir et de faire le point sur ce qu'il pourrait m'arriver ensuite. Mais cette petite pause ne me semble pas vraiment de tout repos. Ancolie me jette un air mauvais, comme jalouse. Je ne sais pourquoi. Peut être s'aiment-elle, que la vampire ne la considère point comme je le suis moi ? Et pourtant...

«
- Désormais tu n'es plus ma seule esclave bien qu'au bout de cinquante années passées a mes cotés je me doute que cela ne te fasse pas réellement plaisir. Tu veillera a se qu'il apprenne a me satisfaire et a montrer un certain niveau de plaisir sans quoi je devrais le tuer, tu n'aimerais pas avoir sa mort sur la conscience n'est-ce pas ?! »

50 ans... J'en suis presque troublé... 50 ans qu'elle vivait auprès du monstre et qu'elle s'était habituée à ce quotidien grotesque qui pourtant, j'avais déjà moi-même vécu même si je n'eus jamais donné de sexe en échange de la vie, rien qu'un peu de sang. Il est vrai qu'après autant d'années, on songe qu'il est impossible de faire un retour en arrière. On envisage qu'une seule vie ; celle de l'obéissance voir de l'adulation envers nos maîtres et bien qu'ils ont tous à nous considérer comme des chiens en nous enchaînant le cou, on était toujours heureux de les satisfaire. Qu'importe notre condition à nous tant que les vampires, eux se plaisait de leurs conditions... Bien sûr, cela n'avait pas toujours été le cas. Surtout quand on voyait qu'ils n'hésitaient pas à tuer fée sur fée lorsqu'il n'y avait plus de sangsue au pouvoir, c'était l'anarchie absolue. Et puis un jour, j'eus réussis à m'enfuir. Je goûtais enfin à la liberté après avoir resté enfermé pendant au moins 80 années. Ce fut quelque chose de nouveau bien que je suis né en tant qu'être libre. Mais tout avait changé. Et pour moi, je dû attendre un certain temps avant d'accepter que des vampires puissent être végétariens et donc gentils. J'avais appris à m'accepter en tant qu'être libre et égal aux autres espèces. Je pus profiter de nombreuses rencontres, en particulier, celle de ma vie. Mais me voilà de nouveau prisonnier à l'un de ses monstres qui se prennent pour des dieux... Et Ancolie était restée prisonnière de la vampire depuis 50 ans. J'imagine qu'il était donc difficile de s'enfuir sans se faire remarquer et que peut être... Allais-je finir tout comme elle, un esclave parfait, docile et admiratif devant sa maîtresse.

La créature ordonna à Ancolie de me rejoindre qui s'exécuta avant de se mettre à califourchon sur moi pour venir me dire quelque chose dans le creux de mon oreille...

«
- C'est la mienne, mais comme tu dois rester en vie, je vais t'apprendre... »

Je la regardais, presque méchamment. Comment pouvait-elle m'en vouloir ? Je n'avais rien à voir dans cet histoire. Il n'y aurait que moi, je serais rentrer dans mon appartement pour rejoindre la douce Silyë et oublier ce petit incident mais tout comme elle, je ne pouvais rien y faire. Elle m'avait forcé à la suivre et à faire toute ces choses qui me répugnaient. Et elle voulait m'enlever pour aller dans un autre pays, je ne sais où. J'allais me retrouver une nouvelle fois si loin de ma bien aimée. Je voulais que tout ça s'arrête et on arrivait encore à me reprocher des choses... !

«
- Oui, c'est la tienne.. Et à tout jamais si tu le veux. Même si tu n'es rien de plus qu'un jouet pour elle tout comme je le suis également pour cette vampire... Je.. Je veux seulement retrouver ma petite amie... »

J'avais dis tout cela dans un léger murmure à l'adresse de la fée et lui faire comprendre que je n'étais pas ici de mon plein gré. Elle m'y avait forcé alors j'étais venu, point. Je voulais bien exécuter les ordres qu'elle me donnait certes, mais de là à ce que je me montre hypocrite !? Que je vais jusqu'à éprouver du plaisir !? N'étais-ce point suffisant que je lui fasse tout cela sans que je n'ai de sentiment pour quoique ce soit en retour ? Non, bien sûr que non ! Il fallait jusqu'à ce que je lui lèche les pieds pour montrer ma soumission déjà bien trop grande à mon goût... Malgré tout, je ne voulais pas mourir... Aussi, tout en écoutant la conversation téléphonique, je revins me concentrer sur les indications de la fée qui m'expliqua comment agir avec notre nouvelle reine commune. Je m'exécutais sur elle, comme elle me l'avait dit, prenant alors son sein en main et le masser avec passion puis de le reprendre en bouche, yeux fermés, ayant louché sur quelques blessures qu'elle n'avait sans doute su soigner... Que je soignerais sans doute plus tard, mais pas pour l'instant alors que je suivais au pied de la lettre, les indications de la fée... J'avais alors, cette sensation ancienne, renaissante de nouveau à vouloir satisfaire les individus de la race supérieur, celle des vampires. Faire mon boulot en bonne et due forme même si je n'avais pas d'expérience dans le domaine du sexe...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Lun 31 Mar - 13:33





❝ the fairy in the jar ❞
→ ariadna, eden and ancolie ←

Le groom était enfin arrivé avec les costumes que j'avais demandé un peu plus tôt dans la soirée, me dirigeant dans la salle de bain et enfilant un des peignoirs accrochés sur l'un des murs, j'ouvrais la porte de la suite une seconde plus tard.

Après avoir gentiment remercié le groom, je lui dit que j’appellerais l'accueil afin qu'ils viennent prendre les complets non retenus. Refermant la porte, je posait le tout sur le fauteuil sur lequel la belle et douce Ancolie était assise quelques minutes plus tôt car l'heure n'était pas aux essayages mais a la baise.

Il était capital pour moi que ce soit uniquement moi qui dépucelle le nouveau venu, je tenais particulièrement a ce qu'il soit attaché a moi comme l'était Ancolie. Si je laissais cette dernière faire tout le travail, il lui deviendrait fidèle au fil du temps hors c'était moi la maîtresse jusqu’à preuve du contraire. Prenant l'une des fioles d'huiles de massages que la rouquine avait ramené un peu plus tôt, je me dirigea vers les fées.

Récupérant mon bien, je fis signe a Ancolie qu'elle avait bien fait son travail puis l'embrassa tendrement. J'entrepris de faire durcir le membre du bel homme afin qu'il soit aussi dur voir plus encore que mon propre corps. Quand il fût enfin prêt, je le badigeonna d'huile de massage afin qu'il ne soit pas irrité et le chevaucha d'abord doucement puis avec plus de vigueur tout en faisant attention de ne lui faire aucun mal.

Ce n'est que lorsque je senti que le sang de mon partenaire arrivait d'un coup vers sa verge, que son visage se crispa et que je sus qu'il allait jouir que j'attendis le bon moment afin de me retiré et de mordre l'intérieur de sa cuisse droite un poil au dessous de ses bourses. Je devais surement être l'une des rares vampires a m'abreuver uniquement a cet endroit, la plupart pensaient que le sang était plus affluant au niveau de la carotide ce qui était vraisemblablement faux.

Durant tout ce temps Ancolie était restée là a nous regarder, une pointe de jalousie dans le regard. Ce qui ne me déplu guère, plus elle serait jalouse plus j'aurais de l'emprise sur elle et serais certaine qu'elle ne me trahirai jamais. Regardant mon nouveau jouet encore exténué allongé sur le lit, je lui désigna la douche.

→ Va te doucher et essuie toi bien, tu as un défilé a faire !



© Mzlle Alice.


ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ancolie Stark

♦ Date d'inscription : 20/03/2014
♦ Messages : 96
♦ Points rp : 3
♦ Âge du Perso : 481 ans
♦ Localisation : Forks
et hop... hop...
♦ Amour(s) : Caleb et Ariadna
♦ Humeur : amoureuse, oui, mais il faut pas, ça fait tellement mal, mais... je suis quand même amoureuse...

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Mer 2 Avr - 7:22






Une petite danse



Ancolie était en train de chevaucher Eden, gémissant un peu sous ses caresses. Elle sait qu'il a regardé ses marques de morsure. Si elle avait voulu, elle les aurait soignées, mais elle ne voulait pas, en plus de ses seins percés, c'était une marque de soumission, et elle était fière de les porter. Elle regardait Ariadna qui ouvrait la porte pour prendre des tenues sous sac. Il y en avait pour elle? Elle l’espérait. Après ces vêtements arrachés, il ne lui restait pas grand chose à mettre sur son dos. Elle vit Aria' prendre une des fioles d'huile de massage la repoussa un peu pour être la seule à prendre la virginité de la fée. Mais elle l'embrassa quand même. Ancolie répondit et essaya de prolonger le baiser au maximum, mais elle ne pouvait pas plus participer. Sauf peut-être...
Alors que sa maîtresse s'occupait de Eden, comme elle seule savait le faire, elle restait là, à les regarder, jalouse, voulant tellement être à la place de cette fée. C'était à elle de donner du plaisir à Ariadna. C'était à elle d'être la nourriture d'Aria. Pendant tout ce temps, elle était restée nue, insatisfaite. Enfin, au moins, elle avait compris que Eden n'avait aucune envie d'être là. Elle regardait tantôt les housses tantôt sa maîtresse s'abreuver entre les cuisses de la fée. Elle vint caresser ses traces entre ses cuisses et grogna un peu. Quand Aria' et Eden eurent fini, elle vint prendre la main d'Ariadna et la regarda dans les yeux. C'était son tour pendant que ce mâle se lavait? Elle en avait tellement envie.

-il... est meilleur que le mien??? Son sang...?










(c) Naissy



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesseize.forumactif.org/

☀ Victime officielle du forum

avatar

Hey ! Moi c'est
Eden M. Birdcage

♦ Date d'inscription : 13/07/2013
♦ Messages : 2001
♦ Points rp : 342
♦ Âge du Perso : J'ai 107 ans ! Incroyable, non ?
♦ Localisation : Forks
:3
♦ Amour(s) : Silyë, la merveilleuse !
♦ Humeur : (◑ω◐)
♦ Disponibilité rp : Libre ! :3
♦ Double(s) compte(s) : Aucun.

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Mer 9 Avr - 8:08




« THE FAIRY IN THE JAR. »


« Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. Honey now if I'm honest, I still don't know what love is. Another mirage folds into the haze of time recalled. And now the floodgates cannot hold. All my sorrow all my rage. A tear that falls on every page. Meet me on the other side, meet me on the other side. Maybe I oughta mention, was never my intention. To harm you or your kin, are you so scared to look within. The ghosts are crawling on our skin. We may race and we may run. We'll not undo what has been done. Or change the moment when it's gone. Meet me on the other side, meet me on the other side. I'll see you on the other side, see you on the other side. »



Nous avions continué ce que l'on avait commencé dès que l'on était arrivé à l'hôtel au départ. Je m'étais lâchement abandonné à leur jeux sexuelles avec honte. Je désirais tellement que tout cela finisse sans que je ne prenne la décision de mourir. Pourquoi des créatures aussi pures étaient-elles condamnées à un destin aussi horrible ? Nous qui ne demandions seulement la paix, pourquoi ? Pourquoi nous infliger un tel sort sous prétexte que nous étions plus faible qu'eux ? Au fond, je me disais que nous pouvions peut être coopérer entre prédateur et proie. Après tout, il se nourrissaient de sang, ils avaient besoin de sang pour survivre. Alors que les fées étaient capable de nettoyer le venin de leur veine, nous pouvions au moins prêter de l'hémoglobine pour satisfaire leur faim, mais de là être obligé de les obéir et de les aduler ? Non...

Un groom rentra et donna les vêtements qu'avait demandé notre nouvelle maîtresse avant que cette dernière  ne vienne les prendre et les déposer sur un des sièges de la pièce. Je ne m'en étais pas vraiment préoccupé afin de poursuivre et d'exécuter les demandes de la fée, afin que je puisse m'habituer à cette nouvelle existence qui allait sûrement se perpétrer durant plusieurs années. Je me laissais vaguement emporté entre la peur et la haine de devoir subir cette souffrance morale, et je n'avais alors donc point remarqué que la vampire revenait vers nous pour remplacer Ancolie dans ce viol abject. Elle embrassa la fée puis elle revint prêt de moi, m'obligeant à la pénétrer après avoir mit de l'huile sur moi et de recommencer ce mouvement de va-et-vient. Je plissais les yeux, me laissant tout simplement faire. Je ne pouvais lutter, seulement décompresser et laisser le temps passer. Se laisser aller en imaginant et rêvant de Silyë, me dire que je ne me retrouvais pas là, aux bras d'une vampire qui voulait faire de moi sien, mais que j'étais avec ma fée que j'avais à ce jour, aimé. Néanmoins, je sortis durement de ma rêverie lorsque je sentis les crocs de ma maîtresse se planter dans ma cuisse. Je serrais la mâchoire pour ne pas hurler tandis que je sentis le venin se répandre dans mes veines, me réchauffant plus que je ne l'étais déjà. J'eus également oublié cette sensation terrible de perdre peu à peu la vie alors que mon sang quittait mon corps pour rejoindre la gueule de la créature. Je tentais de me contenir afin de ne pas user maintenant de mes pouvoirs alors que la vampirette s'abreuvait toujours. Ce n'est seulement lorsqu'elle se releva que je laissais une légère lueur au niveau de ma blessure pour retirer toute trace de venin. Alors que j'eus les yeux réouverts, je me mis à la regarder, le souffle rapide et suant comme jamais alors que la fatigue s'emparait de moi. Je voulais fermer les yeux et oublier cet enfer dans le sommeil, mais pourtant, j'attendis qu'elle ne me donne un autre ordre...

«
- Va te doucher et essuie toi bien, tu as un défilé a faire ! »

Sans plus attendre, je file en direction de la douche, sans prendre la peine de regarder l'autre fée, sachant très bien qu'elle aurait aimé être à ma place en cet instant tandis que je rêvais de liberté. Je ne perds donc pas mon temps pour rallumer l'eau, me placer en dessous de la douche et laisser le liquide tomber sur mon visage. Cet instant en solitude me permit de faire le point sur moi-même et ce que je venais de subir. Et je profitais de cet instant seul pour me laisser recroqueviller dans un coin de la douche et pleurnicher silencieusement, veillant bien faire attention à ce que les deux autres jeunes femmes ne viennent pas rappliquer. Quelques gémissements plaintifs viennent faire écho dans la salle de bain, mais rien de plus. Je tentais alors de me ressaisir et je me relevais pour me laver rapidement, et rattraper le temps que j'avais perdu. Finalement propre, je revins dans la salle où se trouvaient les filles, la tête basse...






    Eden M. Birdcage « I gotta take a little time. A little time to think things over. I better read between the lines. In case I need it when I'm colder. In my life there's been heartache and pain. I don't know if I can face it again. Can't stop now, I've traveled so far. To change this lonely life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Hey ! Moi c'est
Ariadna K. Matveiv

♦ Date d'inscription : 02/03/2014
♦ Messages : 1127
♦ Points rp : 17
♦ Âge du Perso : 453 ans
♦ Localisation : Entre le nord, le sud, l'est et l'ouest è.é

♦ Humeur : Maussade
♦ Double(s) compte(s) : None

MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   Jeu 26 Juin - 13:47





❝ the fairy in the jar ❞
→ ariadna, eden and ancolie ←

Mon esclave mâle étant en train de se savonner, la douce et possessive Ancolie se hâta de me questionner, il est vrai que je savais qu'elle était anxieuse de nature mais pas a ce point. Jusqu’à me demander le sang de quel esclave je préférait.. J'ai toujours eu un faible pour le sang féminin, plus fruité et moins fort que celui des hommes de n'importe quel race. Bien entendu je ne lui en dirais rien, je préférais largement voir la belle rouquine s'inquiéter de peur de perdre sa place d'esclave de premier choix.

Plaquant avec peu de douceur la belle fée contre l'un des murs, j'entrepris alors de titiller le bout de son téton gauche avec ma bouche, je savais fort bien qu'elle adorait ça, une prise en bouche sans détour. Elle se laissa faire en émettant de léger bruits de satisfaction, Ancolie avait eu la réponse qu'elle attendait.

Le reste de la nuit se déroula a quelques détails près ainsi, Eden fit son défilé et termina avec assez de tenues élégantes pour la semaine, Ancolie rassurée d'être restée esclave préféré numéro un entrepris de prendre plaisir lorsque nous débutâmes les choses sérieuses c'est a dire un beau ménage a trois qui se fini uniquement au petit matin.

→ Bien je pense qu'il est temps pour nous trois de quitter cette charmante contrée, nous avons un long voyage qui nous attend. J'espère que vous n'êtes pas trop fatigué ?

Bien sur qu'ils étaient tous deux exténués mais ils auraient suffisamment de temps dans l'avion pour se reposer, Seattle nous attendait et il était hors de question de rester plus longtemps au Royaume-Uni.



© Mzlle Alice.


ARIADNA K. MATVEIV ✝️ I saw a horror movie that started just like this .draumrkopa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Hey ! Moi c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//   

Revenir en haut Aller en bas
 

❖ The fairy in the jar. ➢ ariadna k. matveiv & ancolie stark. //+18, contenu explicite//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fairy Tail 119
» Fairy Tail 115
» Fairy Tail #61
» Fairy Tail 166
» Episode 129 : Fairy Tail
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After The Dawn :: Welcome to the World :: Le reste du monde-